GTNO MSSS

Le SARM prend de l’ampleur aux Territoires du Nord-Ouest

Yellowknife, le 3 octobre 2012 – La présence de Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM), communément appelé « superbactérie », est toujours préoccupante aux Territoires du Nord-Ouest (TNO). 

Les régions des Tlicho et de Beaufort-Delta sont les endroits actuellement touchés par les plus hauts taux d’infection au SARM. On observe la plus importante augmentation d’incidence de l’infection chez les enfants âgés de 0 à 4 ans. Cette situation est d’autant plus préoccupante que le risque de contracter une infection grave est plus élevé chez les enfants en bas âge. 

« On assiste à la prolifération d’une souche agressive du SARM d’origine communautaire, affirme le Dr André Corriveau, administrateur en chef de la santé publique. Il est primordial de nettoyer et de désinfecter rapidement toute coupure ou autre rupture de l’épiderme et de consulter un fournisseur de soins de santé dans les plus brefs délais si vous détectez un signe d’infection. Afin de limiter la propagation de ces organismes, on demande également à la population de se laver les mains fréquemment, d’éviter de partager des débarbouillettes et des serviettes et de laver les vêtements et les draps qui pourraient être contaminés », souligne M. Corriveau. 

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web du ministère de la Santé et des Services sociaux : www.hss.gov.nt.ca

 

Pour de plus amples renseignements, communiquez avec :

Damien Healy

Gestionnaire des communications

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Tél. : 867-920-8927

Courriel : damien_healy@gov.nt.ca